Le sport et l’alimentation ne suffisent pas pour perdre du poids – 4 raisons qui sabotent vos efforts pour mincir.

Pour garder votre poids de forme tout au long de votre vie, l’activité physique et une alimentation équilibrée sont indispensables, mais parfois peuvent s’avérer insuffisantes. 

Si vous mangez plutôt équilibré, que vous pratiquez une activité physique mais que vous n’arrivez toujours pas à atteindre votre poids de forme, ces quatre facteurs sont peut-être en cause :  

Le stress empêche la perte de poids

Le stress chronique va vous empêcher de perdre du poids et va même contribuer à ce que vous en preniez. En effet :  

  • Le stress est une situation d’urgence ou votre corps se prépare à l’attaque ou à la fuite. Ainsi, pour mobiliser de l’énergie rapidement, le stress libère des quantités massives de glucose dans le sang. Pour résorber ce glucose, votre corps va libérer toujours plus d’insuline. L’insuline en quantité importantes va stocker le sucre sous forme de cellules adipeuses, principalement dans vos cuisses et dans votre ventre. L’insuline en excès peut créer à terme une résistance à l’insuline et mener au diabète de type II ou au syndrome métabolique.  
  • Lorsque vous êtes stressé, vous êtes attiré par les pâtes, le pain, le fromage, les bonbons, les viennoiseries…des aliments à index glycémique élevé. Le cortisol (hormone du stress) sécrété associé avec l’insuline nécessaire pour résorber ces glucides simples, est le combo parfait pour stocker un maximum de graisses.  

Il n’y a pas de formule magique pour déstresser. Nous n’avons que très peu de maîtrise sur les évènements, mais nous pouvons agir sur la façon dont nous réagissons à ces évènements. 

La priorité d’un accompagnement naturopathique en gestion du stress et perte de poids sera non seulement de rééquilibrer votre alimentation, mais de faire baisser votre hormone du stress (cortisol) en s’appuyant sur l’ensemble des outils de la naturopathie: 

Sophrologie méditation

Sophrologie et méditations 

Nutrition et rééquilibrage alimentaire

omega-3 perte de poids

Hygiène de vie et micronutrition 

Pour réduire votre stress à la maison mettez en place ces techniques qui vont baisser votre cortisol et réduire le stockage des graisses :  

Adoptez une meilleure hygiène de vie :  

  • Activités manuelles ( dessin, coloriage, bricolage, jardinage..bref, ce qui vous fait plaisir)  
  • Cohérence cardiaque et méditations régulières 
  • Les balades en pleine nature, en forêt, en bord de mer ou à la campagne 

Rééquilibrez votre alimentation : 

  • Plus de magnésium et de vitamines du groupe B anti-stress,  
  • Plus d’omega 3 et moins de graisses trans et saturées 
  • Plus de glucides complexes et moins de glucides à index glycémique élevé 

Utilisez des huiles essentielles relaxantes et apaisantes comme :  

  • La lavande, la mandarine verte, le lédon du Groenland, l’encens oliban ( vérifiez les contre-indications et les précautions d’emploi).  

 

insomnies prise de poids

Le manque de sommeil vous fait prendre du poids

Est ce que vous dormez bien? Est ce que le matin vous vous réveillez en forme pour démarrer la journée? Si ce n’est pas le cas, cela peut être une raison pour laquelle vous avez des difficultés à mincir ou que vous preniez du poids, malgré une alimentation plutôt équilibrée et de l’activité physique modérée.  

Un sommeil non réparateur, les insomnies ou un manque de sommeil va dérégler les hormones qui régulent la sensation de faim et de satiété. Vous aurez moins de leptine plus de grhéline : donc des pulsions alimentaires quasiment incontrolables et inconscientes.

craquage pulsion alimentaire

Avez-vous remarqué que lorsque vous êtes fatigué, le fait de manger va augmenter votre niveau de vigilance et réduire votre fatigue? Lorsque vous êtes fatigué, vous avez tendance à manger plus pour vous maintenir éveillé, car manger stimule l’hormone de l’éveil (l’orexine). 

Cet excès alimentaire, donc de calories, va vous faire prendre du poids. 

Lorsque vous êtes fatigué vous avez tendance à manger davantage des aliments qui sont axés sur la récompense, donc des aliments gras, salés et sucrés, tout le contraire de ce qu’il faudrait manger pour perdre du poids.  

Enfin, le sommeil lent et profond permet d’avoir un métabolisme efficace. Donc si vous manquez de sommeil lent et profond, votre métabolisme sera plus lent, moins efficace, vous brûlerez moins les calories, et ceci va être un vrai frein pour perdre du poids.  

La priorité d’un accompagnement naturopathique en sommeil et perte de poids sera non seulement de rééquilibrer votre alimentation, mais aussi vous permettre de retrouver un sommeil profond et réparateur en agissant sur la ou les causes qui perturbent votre sommeil  : manque de mélatonine, déséquilibre GABA / Glutamate, troubles de la digestion et foie engorgé, ménopause, perturbations du cycle circadien en raison du stress, du manque de luminosité, anxiété… en s’appuyant sur l’ensemble des outils de la naturopathie. 

Pour mieux dormir mettez en place ces techniques chez vous et réduisez les fringales et la faim. 

 Dormez mieux, perdez du poids et augmentez votre métabolisme pour brûler plus de calories : 

  • Veillez à avoir au moins 7h de sommeil par nuit (c’est le minimum pour un adulte) 
  • Exposez-vous à la lumière du jour 20 à 30 minutes le matin ou faites des séances de luminothérapie (pour activer la production de mélatonine) 
  • Evitez les écrans au moins 1h avant de vous coucher 
  • Eteignez votre téléphone la nuit ou placez-le en mode avion  
  • Pratiquez une activité sportive modérée pour stimuler vos endorphines apaisantes et anti-stress 
  • Le soir, privilégiez des glucides complets et évitez la viande. Dînez avant 20h 
microbiote perte de poids

Le microbiote - un allié indispensable pour perdre du poids

Une des causes insoupçonnées dans la difficulté à perdre du poids, c’est le microbiote.  

Si votre microbiote est déséquilibré, il vous sera très difficile de retrouver puis de garder un poids de forme. Le microbiote de chaque personne est différent. Les milliards de bactéries et levures qui peuplent votre système digestif sont différentes de celles de votre amie, de votre frère ou de votre voisine.  

Plusieurs études ont montré le lien entre microbiote et minceur.  

Des études menées sur des souris ont démontré que pour une alimentation identique, c’est le microbiote de chaque souris qui jouait sur la différence de poids et de leur masse grasse. 

microbiote perte de poids naturelle

La priorité d’un accompagnement en naturopathie pour perte de poids sera d’identifier les facteurs qui perturbent votre microbiote, de réduire les mauvaises bactéries qui peuplent vos intestins,  d’augmenter les bonnes bactéries et de réensemencer votre microbiote avec des souches de probiotiques spécifiquement ciblées pour la perte de poids.  

Vous observez dès lors non seulement une perte de poids mais également une amélioration de la digestion et un mieux-être général.  

D’une manière générale prenez soin de votre microbiote :

Réduisez au maximum les agresseurs de votre microbiote :  

  • Alimentation ultra-transformée, riche en mauvaises graisses, sel et sucre 
  • Alimentation inflammatoire, pauvre en nutriments 
  • Additifs alimentaires 
  • Sédentarité ou sport trop intense 
  • Manque de fibres 
  • Stress 
  • Sensibilités alimentaires (intolérances) 

Pour un microbiote sain qui va vous aider à perdre du poids, augmentez: 

  • Votre apport en fibres (selon vos capacités digestives), en végétaux et en bonnes graisses protectrices 
  • Les aliments bruts, moins transformés 
  • Les aliments riches en bactéries bénéfiques : miso noir non pasteurisé, légumes lactofermentés, kéfir 
  • Les yaourts au bifidus sont intéressants à condition de ne pas avoir d’intolérance au lactose et aux produits laitiers, ce qui est malheureusement le cas de 50% des Français et jusqu’à 80% de la population mondiale. Consommer des produits laitiers si on est intolérants a un effet délétère sur le microbiote 
bonheur

L’hormone du bonheur pour gérer ses craquages alimentaires

Est ce que vos journées sont plutôt sereines et harmonieuses ou difficiles émotionnellement?  

Stimulez votre hormone du bonheur pour ne plus chercher la récompense dans la nourriture et perdez du poids.  

Si vous avez un taux de sérotonine bas, vous allez automatiquement avoir tendance à compenser par de la nourriture, surtout le soir.  

Les pulsions alimentaires liés à un manque de sérotonine arrivent spécifiquement en fin de journée à partir de 17h. Cela arrive lorsqu’après une journée difficile et éprouvante vous décompressez et cherchez la récompense dans la nourriture. Alors là tout y passe : gâteaux, chips, bonbons, pâte à tartiner, glace.. 

Votre corps va réclamer son shot de bien-être par des aliments gras, salés ou sucrés. Mais c’est le cercle vicieux qui s’installe :  

  • Vous mangez, 
  • Vous culpabilisez, vous vous sentez mal 
  • Vous mangez davantage, vous prenez du poids 
  • Vous culpabilisez…et ainsi de suite.  

La première chose à faire : arrêtez de culpabiliser. Il est très difficile de freiner ces pulsions quasi incontrôlables. Ce n’est pas un manque de volonté de votre part, mais une réaction physiologique et émotionnelle.  

sérotonine bonheur

L’erreur majeur des rééquilibrages alimentaires qui se concentrent uniquement sur l’alimentation, c’est de ne pas prendre en compte la dimension affective et émotionnelle de la nourriture.  

Si vous avez souvent des pulsions alimentaires liées à un manque de sérotonine, nous allons mettre en place des outils pour augmenter son taux:

  • La nutrition  : les bonnes protéines au bon moment pour produire de la sérotonine 
  • La micronutrition : les vitamines, oligo-éléments et bonnes matières grasses qui interviennent dans la production de la sérotonine 
  • L’hygiène de vie : favoriser des activités qui participent au bien-être, la méditation, la sophrologie 
  • Un rééquilibrage du microbiote puisque 80% de la sérotonine est produite à partir des bonnes bactéries intestinales.  

Laisser un commentaire